En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
 
Texte à méditer :  

L'hirondelle en septembre abandonne le ciel refroidi de l'automne


  

Lexique météo

Déplier Fermer

Echéance

Pour une prévision météorologique, intervalle de temps qui sépare l’instant initial (le départ de la prévision) du moment auquel la prévision s’applique. Par exemple, si l’instant initial est le 10 juillet à 0h et que la prévision est faite pour le 12 juillet à 12 h, l’échéance de la prévision est de 60 heures.    

   

Echelle de Beaufort

C'est en Angleterre, au XVIIIe siècle, que l'amiral William de Beaufort établit pour la première fois une échelle de notation du vent allant de zéro à 12 : c'est l'échelle de Beaufort. La force 0 indique en général un temps calme, la force 3, une petite brise, la force 6, un vent frais, la force 8, un coup de vent, la force 10, un avis de tempête telle qu'on en voit dans nos régions, la force 12, un ouragan, visible en général sous les tropiques : le vent peut dépasser alors les 120 km/h !    

   

Eclair

L'éclair est une décharge électrique : c'est ce que Benjamin Franklin, homme d'état américain et philosophe, a réussi à prouver au péril de sa vie, en 1752, en accrochant un fil métallique à un cerf-volant qu'il fit voler au cours d'un orage. On lui prête également l'invention du paratonnerre qui protège les habitations de la foudre.    

   

Eclaircies

Ont souvent lieu après l'orage, lorsque le soleil réapparaît.    

   

Eclipse de soleil ou de lune

Effet optique se caractérisant par la disparition partielle ou totale d'un astre dans le ciel au moment où se projette sur lui l'ombre d'un autre. Les éclipses de soleil ont lieu à peu près tous les 50 ans. En France, la dernière a eu lieu en août 1999. Certains voient dans les éclipses de lune ou se soleil des présages des dieux, comme par exemple au moment où le Christ en croix rendit son dernier souffle.    

   

Ecliptique

Surface plane dans laquelle s’effectue la révolution de la Terre autour du soleil.    

   

Effet Albedo

La neige et la glace ont un fort pouvoir de réflexion des rayons solaires. Leur impact sur le climat est donc considéré comme d'autant plus grand qu'elles ont un "albedo" plus élevé que les autres types de surfaces terrestres comme les mers, les océans, le sol nu ou bien la couverture végétale. Ainsi, si le réchauffement du climat entraîne la fonte partielle des neiges et des glaciers, le processus de réchauffement de la terre va s'accélérer, car neige et glace étant en diminution, ils auront un pouvoir de réflexion moindre.    

   

Effet de serre

Phénomène de réchauffement de l'atmosphère terrestre dû au fait que certains gaz dits "à effet de serre" empêchent une partie des rayonnements infrarouges émis par la surface terrestre de s'échapper, renvoyant la chaleur vers les sol et les mers, générant l'été des températures insupportables. Cependant, c'est grâce à l'effet de serre produit par le gaz carbonique contenu dans l'atmosphère que la vie a pu avoir lieu sur la terre en évitant le gel des mers et des océans. Aujourd'hui, on tendrait plutôt à éviter l'effet de serre dû au gaz carbonique (issu de la combustion des énergies fossiles, comme le bois, le charbon ou le pétrole) produit en quantités industrielles. On connaît beaucoup moins celui qui est dû au gaz méthane (à la base du gaz naturel, marais et rizières des régions inondées ainsi que le cheptel des ruminants en sont la source principale). Il faut compter aussi avec la vapeur d'eau (le plus important des gaz à effet de serre) et les nuages qui peuvent tour à tour, refroidir ou bien réchauffer la terre, en fonction de leur position et de leur forme. Ainsi les nuages épais et bas modifient peu l'effet de serre, tandis que les "cirrus", beaucoup plus élevés et minces laissent largement passer le rayonnement solaire. Si au début du XIXè siècle, la concentration de gaz carbonique n'était encore que de 280 ppm (280 m3 de gaz carbonique par mètre cube d'air), elle est passée en 1958 à 315 ppm, sous l'effet de l'industrialisation intensive. En deux cents ans, le co² a donc augmenté autant qu'au cours des milliers d'années qui ont suivi la déglaciation il y a 15 000 ans. Au rythme où nous allons, dans moins de 100 ans, la teneur en gaz carbonique devrait atteindre 500 ppm sur notre planète, sachant que les pays industrialisés rejettent 10 à 20 fois plus de gaz carbonique que les autres dans l'atmosphère.    

   

Effet papillon

L'effet papillon est une expression inventée par le météorologue américain Edward Lorenz qui stipule que chaque action, même la plus anodine, peut avoir à long terme des conséquences colossales, souvent résumée par la question de Lorenz : "Le battement des ailes d'un papillon au Brésil déclenche-t-il une tornade au Texas ?".    

   

El ninõ

Phénomène climatique déclenché par un courant des eaux chaudes équatoriales du même nom qui longe le Pérou vers le sud, engendrant pluies ou sécheresse ainsi que des variations de températures anormales dans certains pays.    

   

El Niña

Phénomène climatique ayant pour origine une anomalie thermique des eaux équatoriales de surface (premières dizaines de mètres) de l'océan Pacifique centre et est caractérisée par une température anormalement basse de ces eaux.    

   

Enclume

Sommet d'un nuage d'orage (de type cumulus).    

   

Ensemencement des nuages

Méthode controversée de modification du temps utilisée la première fois en 1940 afin de déclencher artificiellement des chutes de pluies ou de neige, des avions ou des fusées lâchant de l'iodure d'argent ou de la neige carbonique dans un nuage où les gouttelettes d'eau ou les cristaux de glace retenus en suspension, trop petits pour tomber. Ainsi l'on peut contrôler les précipitations au-dessus de certaines cultures.    

   

Ensoleillement

Se mesure en w/m2 (watt par mètre carré). L'ensoleillement de la terre sera fonction de l'inclinaison du globe terrestre par rapport à son axe, et par rapport au soleil autour duquel elle tourne, s'en rapprochant et s'en éloignant tour à tour, pendant 365 jours, créant le rythme des saisons. L'été, les rayons du soleil frappent la terre perpendiculairement, apportant un maximum d'ensoleillement alors que l'hiver, ils doivent pénétrer une couche atmosphérique beaucoup plus épaisse : il fait donc froid. Lors des périodes inter-glacières qui se produisent à peu près tous les 10 000 ans, on constate une diminution de l'emprise de l'ensoleillement sur la terre, dont la température diminue alors de 4 à 5 ° C. L'intensité lumineuse reçue en été sous les hautes latitudes influe donc sur le maintien ou la fonte des neiges.    

   

Entrée maritime

Désigne l´arrivée sur la côte d´une masse d´air maritime donc humide. Elle se traduit par une rotation et le plus souvent par un renforcement du vent, une baisse de température l´été et, parfois, une diminution de la visibilité.    

   

Ephémérides

(Racines latines, "ephemeris" et "idis", "récit d'événements quotidiens", et grecques, "ephêmeris" et "hêmera", "jour") les éphémérides sont des sortes de calendriers indiquant au jour le jour et pour l'année à venir, les événements météorologiques ou astronomiques sujets à calculs ou bien à prévisions, comme par exemple, les heures de lever et de coucher du soleil, l'évolution des quartiers de lune et le coefficient des marées.    

   

Equateur

La zone équatoriale est la plus chaude du globe, car le soleil y est au zénith, et il n'y souffle aucun vent. On parle d'ailleurs du "pot au noir" de l'équateur, zone sans vent.    

   

Equatorial (climat)

C'est entre les tropiques du Capricorne et du Cancer que l'on rencontre les climats équatoriaux, caractérisés par des températures élevées (ne descendant pratiquement jamais en-dessous de 18 °C) et des précipitations importantes continuelles. Les conditions d'humidité, de chaleur et de lumière sont telles qu'elles en font un véritable réservoir de la biodiversité, renfermant 50 % des espèces animales et végétales de la planète.    

   

Equatoriales et tropicales (régions)

Régions de la Terre proches de l’équateur (latitude comprise entre 0 et 30 degrés).    

   

Equinoxe

Au printemps et à l'automne (21 mars / 23 septembre), quand le soleil passe par l'équateur d'un cercle polaire à l'autre, le jour et la nuit ont une durée égale. C'est le moment où la terre est à la verticale du soleil. A ce moment-là ont lieu les marées d 'équinoxe qui sont les plus hautes de l'année.    

   

Erreur de prévision

Pour une grandeur météorologique (température, pression vent…), différence entre la valeur prévue et la valeur réellement observée.    

   

Erreur moyenne de prévision

Valeur moyenne de l’erreur de prévision pour un grand nombre de lieux géographiques et pour un grand nombre de prévisions.    

   

Etalements

Nuages, ou plus souvent couche de nuages, de type Stratocumulus ou Altocumulus, provenant de l'étalement des Cumulus (généralement de leur sommet) sous une couche d'inversion lorsque l'air est assez humide. Les étalements réduisent l'ensoleillement et freinent ou arrêtent temporairement la convection. En fin de journée, ils peuvent provoquer la fin de convection.    

   

Etat de la mer

Etat de la surface de la mer résultant de la superposition des trains de houle et des vagues engendrées par le vent (mer du vent). Pour décrire l´état de la mer, on n´utilise ni la hauteur maximale des vagues (trop grande), ni la hauteur moyenne (trop faible) mais la hauteur moyenne du tiers des vagues les plus hautes. Cette hauteur caractéristique est appelée H1/3.    

   

Evaporation

Passage d’une substance (par exemple, l’eau) de l’état liquide à l’état gazeux.    

   

Exosphère

Dans l'exosphère, zone de l'atmosphère la plus éloignée de terre (190 à 960km), les températures peuvent atteindre jusqu'à 1650°C.      

   

   

16h27 pub.png


 

bam pub.png


Visites depuis 2016

 134162 visiteurs

 1 visiteur en ligne

Préférences


Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
<O>

Passionné de météo depuis tout petit, je tenais à vous faire partager ma passion…

Cyrille81

 

MétéoTarn.fr  ©  2016 - 2019