En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
 
Citation du jour :  

Celui qui s'allège avant le mois de mai, certainement ne sait pas ce qu'il fait


  

Lexique météo

Déplier Fermer

Maille

Distance horizontale séparant deux points voisins de l’atmosphère pour lesquels le modèle effectue ses calculs.    

   

Marais barométrique

Vaste zone où la pression varie très peu d´un point à l´autre. Les vents sont nuls ou faibles et de directions variables. Les marais barométriques sont des situations propices au développement de cumulonimbus orageux, et à la formation de brumes et brouillards.    

   

Marées

Hautes ou basses, les marées sont rythmées quotidiennement par la lune et se manifestent par la montée et la descente brusque ou progressive du niveau de la mer et des océans, ces derniers connaissant des phénomènes de marées beaucoup plus importantes. Les grandes marées ont lieu lorsque l'attraction du soleil s'allie à celle de la lune. Les marées d 'équinoxe (au printemps et à l'automne quand le jour et la nuit ont une durée égale, le soleil passant par l'équateur d'un cercle polaire à l'autre) sont les plus hautes de l'année. Une année lunaire est composée de douze ou treize mois lunaires ou lunaisons.    

   

Masse d’air

Nom donné à une partie de l’atmosphère dont les propriétés sont semblables en tout lieu.    

   

Mer du vent

En un lieu, vagues engendrées par le vent régnant en ce lieu et à cet instant. La mer du vent a toujours un aspect plus chaotique que la houle.    

   

Mercure

Terme employé couramment dans les bulletins météo pour désigner les températures indiquées par le "thermomètre" et comme celui-ci est "à mercure", on désigne le tout par la partie (en stylistique, ceci est un effet de "métonymie").    

   

Méridien

Du latin, "meridianus", "meridies", midi. Cercle imaginaire défini par l'axe de rotation de la terre, allant d'un pôle à l'autre, dans le sens vertical, perpendiculaire à l'équateur et qui sert d'indicateur des tranches horaires et de positionnement des pays ou des astres. La longueur du méridien terrestre est à peu près de 40 000 km. Le plus célèbre est le méridien de Greenwich qui sert de repère pour indiquer l'heure universelle : l'UTC, le temps universel coordonné, (coordinated universal time, en anglais) et servant de standard pour l'études des données météorologiques selon l'OMM, l'organisation météorologique mondiale.    

   

Mers et océans

Mers et océans représentent 70% de la surface de notre planète.    

   

Mésosphère

Couche partielle de l’atmosphère entre 30 et 80 km d’altitude. Dans sa partie inférieure, jusqu’à environ 50 km, la température augmente jusqu’à environ 50°C. C’est ici qu’une fine couche d’ozone transforme une partie des radiations solaires en chaleur. La température baisse jusqu’à –80°C à la limite supérieure de la mésosphère.    

   

Météore

Du grec "meteora, meteoros, élevé dans les airs. Désigne tout phénomène qui se produit dans l'atmosphère comme le vent, la pluie, la foudre ou les arcs-en-ciel... ou tout phénomène lumineux faisant suite à l'entrée dans l'atmosphère terrestre d'un corps solide en provenance de l'espace.    

   

Météorite

Masculin ou féminin, désigne tout fragment de corps céleste qui tombe sur la terre ou bien sur un astre.    

   

Météorologie

Du grec "meteoron", "quelque chose du haut du ciel et "logos", "discours", désigne l'étude scientifique du temps. Longtemps les hommes, qui ne comprenaient pas les phénomènes météorologiques, essayèrent de les conjurer en leur donnant des noms de dieux. Aujourd'hui il existe toute une armada de définitions et de moyens scientifiques capables de les comprendre. Cependant les prévisions restent limitées à 2 ou 3 jours maximum. Il est vrai qu'elles intéressent un maximum de personnes sur notre planète car nous restons toujours plus ou moins dépendants des phénomènes atmosphériques...    

   

Méthane (CH4)

Gaz à l’état de trace important, influençant le climat, inodore. Chaque année, 500 millions de tonnes de méthane se déversent dans l’atmosphère, provenant de la décomposition de substances organiques à l’abri de l’air (zones marécageuses, décharges, estomacs des ruminants) et d’émissions dégagées lors de l’extraction du charbon, du pétrole et du gaz naturel. Chaque ruminant rejette chaque jour 120 l de méthane dans l’atmosphère. Contribue à l’effet de serre.    

   

Millibar

Ancienne unité de mesure de la pression atmosphérique.    

   

Mirage

Dans le désert, les "mirages", naissent à cause de la superposition de l'air très chaud émanant du sol avec la couche d'air moins chaude située juste au-dessus : lorsque les rayons lumineux passent d'une couche à l'autre, ils dévient donnant l'illusion d'une réflexion tremblante semblable à de l'eau en mouvement.    

   

Mistral

Le mistral est le plus connu des vents du sud de la France mais dans cette région de l'hexagone, il faut aussi compter avec le sirocco, la tramontane, le vent d'autan, le marin, le libeccio, ou le grégal...    

   

Modèle

Simulation d’un phénomène naturel. Il peut être physique : par exemple, les modèles réduits pour simuler les phénomènes hydrauliques dans un estuaire. Il peut être mathématique : on utilise alors des équations pour traduire des phénomènes physiques. Les modèles utilisés en météorologie et climatologie sont des modèles mathématiques que l’on s’efforce de résoudre par des méthodes numériques.    

   

Modèle de prévision numérique

Logiciel informatique destiné à simuler l’évolution de l’atmosphère sur un ordinateur. Les calculs effectués par le modèle sont l’application des lois de la mécanique des fluides.    

   

Molécule de gaz

L’air est un mélange de gaz : l’azote, l’oxygène, la vapeur d’eau, etc. Chacun de ces gaz est constitué d’un très grand nombre d’éléments minuscules, appelés des molécules.    

   

Montagne

Relief induisant des changements météorologiques et climatiques notables, tels que les nuages orographiques qui se forment au contact des montagnes (nuages lenticulaires) ou bien des zones de végétation très contrastées en fonction de l'ensoleillement, tels que l'adret et l'ubac. Lorsqu'un front nuageux rencontre une montagne, orages et pluies éclatent plus facilement.    

   

Mousson

Vents saisonniers entraînant de fortes pluies qui soufflent principalement sur le continent asiatique, caractérisés par des écarts thermiques très grands entre le continent et l'océan indien, soufflant depuis le sud-ouest l'été et depuis le nord-est l'hiver.    

   

Moyenne

Opération mathématique. Pour une grandeur qui peut prendre de nombreuses valeurs, la moyenne permet généralement de calculer la valeur la plus probable.      

   

   

16h27 pub.png


 

bam pub.png


Visites depuis 2016

 122259 visiteurs

 2 visiteurs en ligne

 

Passionné de météo depuis tout petit, je tenais à vous faire partager ma passion…

Cyrille81

 

MétéoTarn.fr  ©  2016 - 2019