En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
 
Texte à méditer :  

A la Saint Vallier, faut qu'il y ait du bois au bûcher


  

Lexique météo

Déplier Fermer

Radar

Acronyme de "radio detection and ranging" (détection et télémétrie par radio). Inventés lors de la seconde guerre mondiale afin de repérer les avions ennemis lors de la bataille d'Angleterre, les radars servent aussi de détecteurs de pluies et sont devenus les outils indispensables des météorologues et les plus précis. En envoyant des ondes qui sont réfléchies par un obstacle les radars sont tout particulièrement capables de suivre le déplacement d'un nuage pluvieux, d'enregistrer les zones de contact entre masses d'air froid et chaud, les zone de front où ont lieu les fluctuations et la naissance des perturbations. Pour toute prévision à court terme, le degré de précision du radar n'a pas d'égal, car il est capable de fournir des images en trois dimensions des systèmes pluvieux, cyclones et fronts d'orages toutes les cinq à dix minutes... Le principe est simple : une onde radioélectrique émise par une antenne rencontre une cible ou un obstacle (ex : une averse de pluie) qui a son tour va réfléchir ce rayon et le renvoyer vers le radar, par un phénomène d'écho que les météorologues vont visualiser sur un écran : ils sauront alors exactement où se situent les pluies autour du radar. La fumée et le sable peuvent renvoyer des signaux radar, mais ce sont les gouttes de pluie, le neige et la grêle qui renvoient les échos les plus forts. Le radar doppler permet aussi de calculer la vitesse du vent, en mesurant le changement de fréquence des échos renvoyés. Les pays occidentaux possèdent des réseaux radars météo au sol couvrant presque la totalité de leur territoire. Certains avions équipés de radars s'approchent le plus possible des orages en formation pour fournir un maximum d'informations aux prévisionnistes. Internet et les journaux télévisés fournissent des images radar en direct qui permettent au public d'être au courant de la progression des perturbations.    

   

Radar doppler

Il permet de calculer la vitesse du vent, en mesurant le changement de fréquence des échos renvoyés.    

   

Radicaux

En chimie, les radicaux sont des atomes, molécules ou ions comprenant un électron seul. Ils sont donc très réactifs. Ils agissent comme intermédiaires dans les réactions chimiques et se recombinent ensuite. Exemple de radical : le radical hydroxyle (OH).    

   

Radiolocalisation

Technique qui permet, grâce à un récepteur radio placé sur un objet, de repérer la position de cet objet.    

   

Radiosondage

Technique de mesure en altitude des propriétés de l’atmosphère par ballon ascendant.    

   

Radiosonde

Boîtier transporté par ballon qui enregistre la pression, la température et l'humidité de l'atmosphère.    

   

Rafale de vent

Renforcement brutal et passager du vent. Une rafale peut atteindre une vitesse supérieure de 50 % à celle du vent moyen. La vitesse d´une rafale s´exprime en noeuds, l´échelle Beaufort étant réservée au vent moyen. Lorsque la vitesse du vent instantané dépasse de 10 à 15 noeuds la vitesse du vent moyen, les bulletins météorologiques français utilisent le terme "rafales". Ils utilisent les expressions "fortes rafales" lorsque cette différence atteint 15 à 25 noeuds et "violentes rafales" lorsqu´elle dépasse 25 noeuds.    

   

Rayon vert

Dernier rayon visible au coucher du soleil, la lumière verte étant la dernière lumière visible du spectre.    

   

Rayonnement

Transmission, sous forme d'ondes propagées ou de petites particules, d'une source d'énergie. Le rayonnement solaire provient de l'énergie du soleil : il est absorbé par la surface terrestre qui la rediffuse, en retour, sous forme de chaleur et de rayonnement infrarouge (de grandes longueur d'onde).    

   

Rayonnement thermique

Tout corps matériel émet une forme de rayonnement qui diffère selon sa température. Ce rayonnement d’origine particulière est appelé rayonnement thermique. Ainsi, un métal brûlant émet de la lumière rouge. Aux températures habituelles, les corps matériels émettent du rayonnement infrarouge.    

   

Rayons ultraviolets

Radiation électromagnétiques dont la longueur d'onde se situe entre celle de la lumière visible (extrémité violette du spectre lumineux) et celle des rayons X. Ce sont les rayons nocifs du soleil, filtrés en partie par la couche d'ozone, responsables de nombreux cancers de la peau, contre lesquels il convient de se protéger en fonction des indices ou index U.V.    

   

Raz de marées

On appelle raz-de-marée ou tsunamis (nom donné par les Japonais) quand le niveau de la mer s'élève soudainement. Cette énorme vague peut atteindre 20 à 30 mètres de hauteur et parfois même 60 mètres de haut. Un raz-de-marée est provoqué par un tremblement de terre ou l'éruption d'un volcan sous-marin. Les raz-de-marée font de nombreuses victimes et des dégâts très importants.    

   

Réfléchi

De même qu’une boule de billard est renvoyée dans une direction bien précise lorsqu’elle frappe la bande, le rayonnement peut être réfléchi par certaines surfaces matérielles. Le miroir qui réfléchit la lumière visible en est un bon exemple.    

   

Réflexion

Changement de direction des ondes lumineuses ou bien des ondes sonores lorsqu'elles rencontrent une surface (une partie de l'onde électromagnétique étant renvoyée dans son premier milieu).    

   

Réfraction

Du latin "refractio", "refringere", qui signifie "briser". Certains phénomènes naturels comme les arcs-en-ciel et les mirages sont dus à la réfraction des rayons du soleil sur une surface (l'angle de réfraction ou de réflexion va dépendre ainsi du point d'incidence, c'est -à- dire du point de contact entre le rayon et la surface). La réfraction est la déviation qui se produit lorsqu'une rayon lumineux ou une onde électromagnétique franchissent la surface de séparation de deux milieux dans lesquelles les vitesses de propagation sont différentes, le rayon ou l'onde réfractés restant dans le plan ou l'angle formé par le rayon et la surface de séparation : on parle alors d'angle de réfraction. La réfraction est donc une sorte de réflexion mais déviée.    

   

Régime

Peu employé, synonyme de "conditions" (régime de brise, régime anticyclonique, régime d´ouest...).    

   

Régions polaires

Régions climatiques situées aux deux extrémités du globe terrestre, réserves de glace et d'eau douce du globe, menacées de fonte par l'effet de serre. Le pôle nord situé dans l'hémisphère boréale, est encore appelé région "arctique", le pôle sud, lui, situé dans l'hémisphère australe, est appelé "antarctique". Zone privilégiée des scientifiques qui étudient l'histoire climat et l'évolution du gaz à effet de serre grâce aux techniques de prélèvements de la calotte glaciaire.    

   

Réseau de localisation des éclairs

Ensemble de détecteurs placés au sol et couvrant une région géographique ou tout un pays. Ce réseau permet de savoir, à tout moment, où se produisent des éclairs.    

   

Retour d'Est

Situation météorologique dans laquelle une perturbation atlantique "revient" par l'Est après avoir préalablement traversé la France d'Ouest en Est. Cela se produit lorsqu'une dépression se creuse sur la Méditerranée (vers la Sardaigne): la perturbation déverse alors de fortes précipitations sur le Sud-Est de la France et les massifs frontaliers avec l'Italie. Si la dépression se déplace ensuite vers le Nord-Nord-Est en direction de l'Allemagne, le retour d'Est peut concerner une bonne partie de la France.    

   

Révolution

C'est le tour complet que fait en un jour (24 heures) la terre sur elle-même, donc autour de son axe, à la vitesse de 1700 km/h, sachant que la Terre, en orbite, tourne autour du soleil en 365 jours, rythmant les saisons et les durées d'ensoleillement en fonction de l'inclinaison de son axe.    

   

Rosée

Humidité contenue dans l'air sous forme de vapeur d'eau qui se condense sur des objets situés à proximité de la terre, car l'air saturé (arrive à 100% d'humidité) juste au-dessus du sol. La rosée du petit matin sur les plantes est due à l'évapotranspiration de ces dernières. Rosée et gelées blanches nécessitent une atmosphère suffisamment chargée d'humidité pour déclencher la condensation qui aura lieu par une nuit dégagée sans trop de vent. Si la température de l'air est au-dessus de 0° C, des gouttelettes d'eau liquide se forment, si elle descend en dessous de 0°C, la vapeur d'eau se transforme en cristaux de glace. La rosée, très familière des zones côtières et des climats froids, se forme également dans les déserts où elle s'avère être une source indispensable d'hydratation pour les plantes et les animaux.    

   

Rotation

Mouvement d’un corps qui tourne sur lui-même.      

   

   

16h27 pub.png


 

bam pub.png


Visites depuis 2016

 137223 visiteurs

 1 visiteur en ligne

Préférences


Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
<O>

Passionné de météo depuis tout petit, je tenais à vous faire partager ma passion…

Cyrille81

 

MétéoTarn.fr  ©  2016 - 2019