En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
 
Texte à méditer :  

L'hirondelle en septembre abandonne le ciel refroidi de l'automne


  

Lexique météo

Déplier Fermer

Saison

Variations de température propres à certaines régions climatiques et définies par des manifestations météorologiques diverses. Les régions tempérées connaissent en général quatre saisons (climat méditerranéen, océanique), alors que les régions où les écarts de température sont plus extrêmes, comme les régions tropicales ou bien continentales ne connaissent que deux saisons et des écarts de températures ou des variations climatiques extrêmes : froid polaire et chaleur caniculaire, pluies diluviennes et sécheresses désertiques. L'inclinaison du globe terrestre par rapport à son axe, et par rapport au soleil autour duquel elle tourne, s'en rapprochant et s'en éloignant tour à tour, pendant 365 jours, crée les saisons. Ainsi fera-t-il chaud dans l'hémisphère le plus proche du soleil et froid dans l'autre, les pôles s'éloignant et se rapprochant tour à tour du soleil.    

   

Satellite

Les satellites peuvent transmettre jusqu'à 150 000 observations quotidiennes. Les satellites "géostationnaires" restent en général fixés au-dessus de l'équateur. Alors que les satellites dits "à défilement" gravitent autour des pôles ; la veille météorologique mondiale contrôle les données de 12 000 stations météo et relaye plus de 7000 dispositifs en mer, 700 opérateurs de radiosonde et des centaines d'aéronefs. Tiros (televison infrared observation satellite) fut le premier satellite météorologique lancé en 1960 placé en orbite à 720 km d'altitude, un peu au-dessus de la partie inférieure de l'exosphère, prenant des photographies de la terre et de son enveloppe nuageuse tout en tournant sur lui-même pendant une heure et 39 minutes, muni de deux caméras de télévision miniatures, grosses comme un verre d'eau. Ainsi de larges bandes hémisphériques de formations nuageuses étant photographiées, il devenait possible de prévoir l'évolution du temps à venir jusque dans des zones inaccessibles comme les déserts, les calottes glaciaires, les pôles, les jungles des tropiques et les étendues océaniques, zones où des nombreux cyclones étaient en formation. Détrôné en 1964 par nimbus 1, lancé par la NASA, Tiros s'avéra vite dépassé car il ne permettait pas une classification "ordonnée" des clichés, pris au hasard. Nimbus permit pour la première fois d'obtenir une vue d'ensemble des systèmes nuageux de l'enveloppe terrestre photographiant des zones allant d'un pôle à l'autre sur une période de 24 heures, au rythme de 1 000 photos par jour et fournit même des photos de nuit - par infrarouge - supérieures à celles qui étaient prises en plein jour. Les satellites de dernières générations sont "meteosat-8", pour l'Europe et la série des "noaa" pour les Etats-Unis. Il existe également des satellites davantage dédiés à l'étude de l'atmosphère comme le satellite "airs" lancé en 2002 (source CNRS/ CEA de Saclay).    

   

Saturé

Air contenant le maximum de vapeur d'eau possible compte tenu de sa température et de sa pression.    

   

Sécheresse

Manque d’eau à la surface de la Terre ou en profondeur.    

   

Secondaire (front froid)

Petit front froid se formant dans la "traîne", lorsqu'une masse d'air encore plus froide que l'air froid postérieur au front froid principal arrive par le Nord-Ouest. Un front froid secondaire se présente souvent sous la forme d'une "ligne de grain" (alignement de Cumulonimbus accompagnés de fortes averses et de rafales de vent).    

   

Secteur chaud

Partie centrale d’une perturbation.    

   

Soleil

Du grec "hélios", soleil, pièce maîtresse du système solaire puisqu'elle lui a donné son nom, le Soleil est une étoile d'age moyen qui assure la quasi totalité de l'énergie sur la Terre. C'est grâce au soleil qui a entraîné un "effet de serre" sur la terre que la vie est apparue, réchauffant mers et océans. Même si une partie seulement des rayons du soleil touchent la Terre - la majorité d'entre eux étant rejetés dans l'atmosphère à cause de la réfraction (effet Albédo) due à la cryosphère et à l'effet de filtre de l'atmosphère qui ne laisse passer qu'une parie des rayons, ce sont eux qui nourrissent la biosphère par un effet de photosynthèse, les plantes produisant l'oxygène qui nous aide à respirer. L'énergie solaire, récupérée au moyen de capteurs solaires est considérée de plus en plus comme une alternative aux énergies fossiles polluantes et productrices de gaz carbonique contribuant à accroître les gaz à effet de serre.    

   

Solstice

En latin "tropicus" signifie "du solstice", le solstice étant la période où la Terre, accomplissant sa révolution, est la plus éloignée du soleil. Le solstice d'été a lieu, en général, les 21 et 22 juin. Le solstice d'hiver, les 21 ou 22 décembre. Alors que l'équinoxe est le moment où la Terre est à la verticale du Soleil, le Soleil passant par l'équateur d'un cercle polaire à l'autre, le jour et la nuit ont une durée égale. Il y a deux équinoxes, l'équinoxe de printemps, les 20 ou 21 mars, et l'équinoxe d'automne, les 22 ou 23 septembre.    

   

Spectre

C'est la gamme des couleurs qui composent la lumière du soleil et que nous percevons à l'oeil nu par un effet de diffraction à travers les arcs-en-ciel par exemple, par temps de pluie, les couleurs variant en fonction des températures plus ou moins chaudes et plus ou moins froides : rouge, orangé, jaune, vert, bleu, indigo, violet.    

   

Stable

Région ou couche de l’atmosphère dans laquelle les mouvements verticaux sont freinés.    

   

Station automatique

Appareil capable de faire certaines mesures météorologiques (pression, température, humidité…) sans la présence de personnel.    

   

Strato-cumulus

Type de nuages bas en dalles, situés entre 500m et 3 km d’altitude.    

   

Stratosphère

C'est à la vigilance d'un français, Teisserenc de Bort, qui découvrit que la température cessait de chuter au-delà de 10 000 mètres d'altitude que nous devons la découverte de la "stratosphère" (de 10 à 50 km) : là en effet, l'air se réchauffe, pour refroidir à nouveau dans la "mésosphère" (50 à 80 km). C'est en fait dans la stratosphère que se situe la couche d'ozone, juste au-dessus de la troposphère.    

   

Stratus

Les "strato-cumulus", ou "altostratus" sont des nuages stratiformes de basse altitude situés à environ 500m de hauteur. D'aspect plat et stratifié, ils donnent souvent une pluie fine ou bien de la neige.    

   

Subsidence

Affaissement de l'air dans les zones de hautes pressions (mouvements descendants de l'ordre de quelques cm/s). Cela favorise un réchauffement et un assèchement de l'air au-dessus de la couche d'inversion, dite "de subsidence", située à une altitude comprise entre 3000 et 1000/1500m en moyenne. Au-dessous, l'air ne s'affaisse pas mais s'échappe latéralement. La subsidence est synonyme de stabilité de l'air.    

   

Surfusion

Etat d'un corps qui reste liquide à une température inférieure à sa température de congélation.    

   

Suspension

Etat d'un solide très divisé, mêlé à la masse d'un liquide (généralement moins dense que lui) sans être dissous par lui.    

   

Système convectif

Système nuageux de grandes dimensions provenant de la convection.    

   

Système des vents

Les différences de pression, elles-mêmes entraînées par les différences de température, déséquilibrent en permanence l'atmosphère. Le rééquilibrage produit le vent. On distingue l'anticyclone, caractérisé par une pression maximale à son centre (entre 1020 et 1050 hPa), diminuant vers la périphérie, et la dépression caractérisée par une pression minimale à son centre (inférieure à 1000 hPa), augmentant vers la périphérie. Du fait de la rotation de la terre, l'air circule dans le sens contraire des aiguilles d'une montre pour les anticyclones, et dans le sens des aiguilles d'une montre pour les dépressions dans l'hémisphère sud. Dans l'hémisphère nord, c'est le contraire.    

   

Système mondial d’observation

Ensemble des stations météorologiques, des navires et des bouées qui font simultanément dans le monde, près de la surface, des mesures des propriétés de l’air (pression, températures, vent….    

   

Système mondial de télécommunications

Ensemble de liaisons (par câble téléphonique, par satellite et par radio) sur lequel sont acheminés les résultats des observations et des prévisions météorologiques.    

   

Système orageux

Synonyme de système convectif.      

   

   

16h27 pub.png


 

bam pub.png


Visites depuis 2016

 134160 visiteurs

 3 visiteurs en ligne

Préférences


Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
<O>

Passionné de météo depuis tout petit, je tenais à vous faire partager ma passion…

Cyrille81

 

MétéoTarn.fr  ©  2016 - 2019